C’est la fin ! Fin de saison pour le Stade Rochelais Basket. 

C’est l’heure du bilan pour le basket rochelais ! Cette saison a été synonyme de fusion, de joie, de moments de liesses, de petits ajustements d’équipe et de belles réussites. Les hommes de Gregory Thielin peuvent donc se féliciter de cette première saison sous un nouveau blason et au sein d’une toute nouvelle compétition.

BRAVO À EUX

Première saison en Nationale Masculine 1 et en Jaune et Noir pour les basketteurs rochelais ! Cette troisième division du basket français est le premier palier de l’univers professionnel avant d’atteindre les niveaux d’excellence de la Pro A et de la Pro B. Cette première saison de NM1 s’achève sur un bilan très positif qui confirme la place du Stade Rochelais au sein de ce championnat !

 

HUITIÈME DE FINALE 

Le public avait fait le déplacement jusqu’à Bordeaux pour venir soutenir les Jaune et Noir en cette journée de playoffs ! Tout a débuté à 17h15 quand Boulogne-sur-Mer à largement battu l’équipe d’Angers. Le ton était donné pour l’affiche suivante : JSA Bordeaux contre le Stade Rochelais.

Lors du premier quart-temps de la rencontre, les Rochelais imposent la cadence et parviennent à inscrire 24 points alors que Bordeaux n’est shoote « que » 22. L’avance de seulement deux points n’est pas suffisante et les Rochelais espèrent remporter le quart-temps suivant. Et c’est chose faite ! Le trio Luc Louves, Guillaume Costentin et Bali Coulibaly réussit une belle prestation qui, à la mi temps, apporte à nouveau une avance. Seulement trois points séparent les deux équipes, et pour l’emporter les deux camps doivent se montrer plus offensifs. Le quart-temps fait match nul 21 à 21 pour un score à la mi-temps de 43 à 45 !

Le troisième quart-temps est plus difficile pour les Maritimes qui ne parviennent pas à l’emporter. Les Jaune et Noir inscrivent 21 points alors que les Girondins en shootent 25. Les deux équipes, qui se connaissent bien et qui se sont affrontées à deux reprises lors de la saison sont à bout de souffle et ont analysé les failles individuelles de leurs rivaux. Le score est alors de 68 à 66, les Bordelais ont repris l’avantage.

Dans le money-time, le Stade Rochelais parvient à se détacher (74–78, 39e), mais après avoir raté deux lancer-francs cruciaux, Sébastien Cape se fait justice avec un 2+1 en toute fin de match qui remet les locaux devant. La foule se déchaîne lorsque Mantas Ruikis ne transforme pas la balle de match sur le buzzer, envoyant les Bordelais en quart de finale et signant le clip de fin de nos Rochelais sur le score de 79 à 78.

Les statistiques collectives

% Tirs : 60%

% à 2 points : 66%

% à 3 points : 38%

% Lancers Francs : 58%

Les statistiques individuelles

Meilleur marqueur : Luc Louves 15 points

Temps de jeu : Guillaume Costentin 34:26

 

LES DÉPARTS 

Lors du dernier match à domicile de la phase deux, Fayçal Sahraoui et Guillaume Costentin ont fait leurs adieux à la Salle Gaston Neveur après respectivement huit et trois ans passés au sein du Rupella Basket devenu Stade Rochelais. Les deux hommes ont eu droit à un « clapping » géant sur le parquet rochelais devant 1 200 spectateurs venus soutenir les Jaune et Noir lors de la dernière rencontre à domicile le dimanche 12 mai dernier.

Alouette