Découvrez en plus sur notre troisième recrue de l’intersaison et notamment sur sa relation avec Desmond Quicy-Jones qui rejoint aussi l’effectif rochelais ! 

Quel type de joueur es-tu ?

Je suis un joueur très combatif, je ne lâche jamais rien. Je me considère également comme un joueur qui défend beaucoup et qui peux aussi apporter en scoring. Je suis aussi quelqu’un qui essaye d’être toujours proche de ses coéquipiers. Pour moi c’est très important. D’une manière plus générale, je pense que mon profil de joueur peut être apprécié du public rochelais parce que je m’arrache sur le terrain, je donne beaucoup d’énergie quand je mets un panier ou quand je défends. Je passe aussi mon temps à crier et à encourager !

Après trois saisons réussies à Saint-Quentin avec une montée en Pro B, tu as pris la décision de rejoindre le projet du Stade Rochelais Rupella. Pourquoi as-tu fais ce choix ?

François (Sence) m’a contacté et m’a tout simplement présenté le projet du Club. J’ai vraiment trouvé le projet très intéressant. Il faut dire qu’on communique énormément avec François et je l’ai vraiment eu très souvent au téléphone dernièrement. C’est quelqu’un que j’apprécie et je sens qu’il compte réellement sur moi. 

Cette saison, tu vas aussi retrouver des visages qui te sont familiers, comme celui de Desmond Quincy-Jones. Quelle relation entretiens-tu avec lui ?

Je le considère comme mon grand frère. On s’appelle souvent, on s’écrit très régulièrement et on joue à la console ensemble ! (rires) Et puis sur le parquet on se trouve facilement et je me sens super à l’aise quand on joue ensemble. Il est super important pour moi sur le terrain et en dehors. Dans l’effectif rochelais je connais aussi Arnauld (Thinon). On s’était croisé quand je jouais à l’INSEP. Et puis je connais aussi la salle parce que j’ai déjà eu l’occasion de jouer à Gaston Neveur quand j’étais en Nationale 2 avec l’EOSL Angers. J’ai d’ailleurs gardé un mauvais souvenir de cette rencontre parce qu’on avait perdu ! (rires) Je me rappelle aussi que la salle était vraiment top et que le public était bien présent. 

Alouette