Dans ce match de haut de tableau face Bressuire, les deux équipes ont livré un match d’une très belle intensité. Après un long chassé-croisé, les rotations de l’équipe adverse ont finalement eu raison de l’effectif réduit des Rochelaises (59-55).

« Cela s’est joué sur des détails mais je ne peux rien reprocher à mes joueuses qui n’ont rien lâché. Le jeu intérieur de nos adversaires a fait la différence dans les dernières minutes. » a déclaré Gilles Tlemsani après le match.

Troisièmes de leur poule, les joueuses recevront le Stade Poitevin le 8 mars prochain !

Alouette