Bienvenue à La Rochelle Valentin, quel type de joueur es-tu ?

Je me décrirais comme un joueur qui met beaucoup d’énergie sur le terrain. Je suis capable d’apporter du scoring tout en défendant. Je vais pouvoir apporter de la verticalité grâce à ma taille (2m06) et de l’adresse sous le panier. Sur le terrain, je suis un vaillant, un combattant, je crie beaucoup, je suis très expressif. Je me donne à fond, je n’ai pas de filtre. En dehors du terrain, je m’efforce d’être positif et souriant. Pour moi, une bonne équipe sur le terrain doit être une équipe qui s’entend parfaitement bien en dehors du terrain. C’est une chose à laquelle j’accorde beaucoup d’importance. J’ai besoin de passer du temps avec mes coéquipiers et de bien m’entendre avec eux.

Tu as été formé à l’Orléans Loiret Basket, qu’est-ce que cela t’a apporté ?

J’ai appris tout mon basket là-bas. D’avoir été formé là-bas, ça m’a vraiment permis de développer mon identité basket dans d’excellentes conditions. Plus globalement, mes années à l’OLB représentent une période très importante de ma vie où j’ai évolué sportivement et personnellement.

Quelles sont tes ambitions personnelles sous tes nouvelles couleurs ?

Mes ambitions personnelles seraient de franchir une nouvelle étape dans ma carrière. C’est le point sur lequel j’ai échangé avec Aymeric (Jeanneau) et François Sence et c’est la raison pour laquelle je suis venu. Ce club a vraiment tout pour me permettre d’évoluer, ne serait ce qu’au niveau des structures et du staff. Le coach compte sur moi et j’ai déjà préparé des choses avec les préparateurs physiques du club. Je vais me donner à fond pour le club et je suis convaincu que le Stade Rochelais Basket va également m’apporter en me permettant de franchir un cap supplémentaire.

Alouette