Après leur succès face à Rennes samedi dernier, les hommes de François Sence se déplacent à Angers, ce soir. Face à un prétendant à la montée, les Rochelais chercheront à remporter une première victoire hors de leurs bases.

Le contexte

Ils avaient débuté leur saison par un match en région parisienne, à Rueil. Là bas, les Maritimes avaient mené une grande partie de la rencontre pour finalement s’incliner en toute fin de match (64-63). Même physionomie face à la belle équipe de Tours, quelques jours plus tard à la Salle Gaston Neveur. Puis les Rochelais ont parfaitement rectifié le tir, la semaine dernière, en s’imposant grâce à un match maîtrisé de bout en bout face aux Bretons de l’URB (84-72). « Il fallait gagner pour se relâcher et rentrer plus sereinement dans la saison », souligne Gaëtan Clerc, à l’aube de se déplacer dans le Maine-et-Loire.

Les hommes de Laurent Buffard, qui restent sur une saison très convaincante, ont débuté leur saison sur le même rythme. Après une première victoire initiale en Coupe de France et une défaite à Challans en ouverture du championnat (88-82), les Angevins ont enchaîné deux succès d’affilée face à Vanves (81-73) et à Dax (59-87). Surtout, l’EAB vient d’accueillir Orléans en Coupe de France – pensionnaire de Jeep Elite – et s’est incliné malgré une première période intéressante (68-90).

Les deux formations s’étaient d’ailleurs retrouvées, le 19 septembre dernier à la Salle Gaston Neveur, dans le cadre de leur préparation estivale. Malgré une prestation très encourageante des Rochelais, les visiteurs s’étaient imposés de peu (80-86), grâce à un dernier quart-temps de qualité.

Coup d’envoi à 20h00

Après avoir « joué les yeux dans les yeux avec Tours, qui ne joue que la montée », pointe Gaëtan Clerc, les Rochelais voudront rééditer ce type de performance, ce soir. Avec, forcément, une issue différente à la clé. « On a une équipe pour battre tout le monde. Si nous pensons qu’on ne va pas gagner face à Angers, il vaut mieux rester chez soi », ajoute le néo-rochelais.

Dans une Salle Jean Bouin bien garnie, le coup d’envoi sera donné à 20h00 et le live du match (évolution du score) à suivre sur notre site internet et nos réseaux sociaux. Tandis que l’EAB cherchera à rester invaincu sur ses terres, le Stade Rochelais ne voudra pas revivre le scénario de la première journée de NM1. Une confrontation plus qu’un indécise.

Alouette