Dernier portrait des membres du bureau de l’Association avec l’interview du Président, Cyril Moiroud !

Comment a débuté ton histoire avec le Club ?

Mon histoire avec le Club a débuté en juin 2015. Suite au départ de l’ancien Président, il a été décidé de regrouper à nouveau la partie professionnelle et la partie amateur. À cette époque, j’étais partenaire du Club, via mon agence d’assurance. Dominique Salbreux m’a contacté pour me proposer de me porter candidat à la présidence. Je connaissais déjà pas mal de monde dans le Club, surtout côté professionnel, et j’avais le soutien de nombreux anciens. Après quelques jours de réflexion, j’ai sauté le pas et décidé de tenter l’aventure ! Cinq ans après, je ne regrette vraiment pas ma décision, même si les débuts ont été mouvementés et qu’il y a eu des périodes très stressantes.

Parle nous de ton rôle en tant que dirigeant du Club ?

Depuis cinq ans, je suis Président de l’Association Rupella Basket 17, qui est devenue ensuite Stade Rochelais Rupella. Mon rôle, les premières années, a surtout consisté à rechercher des partenaires pour assurer la pérennité financière du Club, qui était en difficulté. Grâce à mon réseau et à l’appui de nombreuses personnes dans et en dehors du Club, nous avons réussi à fédérer autour de ce nouveau projet. Mon rôle est de faire en sorte que tout fonctionne le mieux possible et que chacun trouve sa place dans le projet. Tous les dirigeants qui m’accompagnent depuis plusieurs années sont également bénévoles, il est donc important que chacun prenne plaisir dans ses missions au sein du Club. En juin 2018, nous avons rejoint le Stade Rochelais pour bâtir un projet encore plus ambitieux. Depuis ce regroupement, je me suis recentré sur la partie amateur du Club, gérée par l’Association. Même s’il y a aujourd’hui deux entités distinctes, les professionnels d’un côté et les amateurs de l’autre, le but est d’avancer ensemble. À ce titre, le travail commun que nous faisons avec Aymeric Jeanneau, depuis son arrivée, va dans le bon sens. En juin 2019, nous avons eu la chance de récupérer le Club des filles de l’ex ABPR. Je parle de chance car cela nous a apporté à la fois de nombreuses licenciées, mais également de nouveaux coachs et de nouveaux bénévoles, tous très motivés. Cette fusion s’est faite rapidement et facilement grâce à cette motivation commune. 

Que représente ton aventure au sein du Club ?

Mon aventure au sein du Club représente essentiellement une belle aventure humaine. Au fil des saisons, les problématiques rencontrées ont été variées et riches. Peu à peu, le Club s’est structuré. Aujourd’hui, au sein de l’Association, nous avons 2 salariés, 25 coachs, 29 équipes, 350 licenciés et les finances sont saines et équilibrées. J’ai la chance d’être bien entouré. Je remercie sincèrement tous ceux avec qui nous faisons vivre ce Club au quotidien et j’espère que nous prendrons encore autant de plaisir à le faire pendant longtemps.

Alouette