Nos joueurs ont démarré leur saison hier soir à la Salle Gaston Neveur en Coupe de France ! L’occasion, pour nos supporters, de voir à l’oeuvre les recrues de l’intersaison. Après Antoine Dudit et Norville Carey, on continue la présentation de nos nouveaux joueurs avec Thibaut Lonzième ! 

Thibaut, pourquoi as-tu fait le choix de rejoindre le Stade Rochelais à l’intersaison ?

« Le Club m’a exposé un projet qui m’a rapidement plu. L’ambition de monter, c’est forcément quelque chose qui motive. Je pense que je vais pouvoir apporter mon expérience cette saison. »

Tu es aussi venu avec un double projet ici, pour préparer ton après-carrière ?

« À côté du basket, je suis une formation en gestion de patrimoine, 100% en ligne. J’avais commencé en avril dernier et j’ai un an de formation devant moi. J’ai plusieurs examens pendant l’année et j’avais vu ça avec le Club lors de mon arrivée. Pouvoir jouer dans un club ambitieux et préparer ma reconversion dans le même temps, ça m’a aussi grandement motivé à signer ici cet été. »

Que penses-tu pouvoir apporter à l’équipe, toi qui connais extrêmement bien le championnat NM1 ? 

« Si je ne me trompe pas, je débute ma onzième saison en NM1. Je vais essayer d’apporter de la rigueur à l’entraînement mais aussi ma capacité à shooter à l’extérieur. Nous avons beaucoup de joueurs d’expérience, et je pense que c’est important, dans une équipe qui a des ambitions, d’avoir aussi bien des joueurs expérimentés que des jeunes joueurs talentueux. »

Fort de ta grande expérience, tu auras forcément un rôle majeur à jouer tout au long de la saison, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Ça te plait d’avoir ce genre de responsabilités ? 

Thibaut : « Je ne suis pas forcément un joueur très vocal sur le terrain, mais j’essaie d’apporter par cette détermination et cette rigueur à l’entraînement. »

Comment s’est passée la préparation ? As-tu bien été accueilli et retrouves-tu une émulation particulière au sein de l’effectif ?

Thibaut : « J’ai vraiment été bien accueilli, dès le premier jour. Je connaissais déjà plusieurs joueurs mais la plupart en tant qu’adversaires. En plus, je connaissais déjà Franck, pour avoir joué avec lui à Angers il y a un peu plus d’un an. C’est toujours bien quand on arrive dans un nouveau club, une nouvelle ville, un nouveau cadre. »

Alouette