Partenaire du Club, ERCO est spécialiste de l’installation et la maintenance de cuisines professionnelles en Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée. Nous avons rencontré son créateur et dirigeant actuel, Olivier Béguier.

Pouvez-vous nous parler de l’histoire de votre entreprise ?

J’ai créé ERCO en 1991 alors que je n’avais que 23 ans. J’en a 51 aujourd’hui… En 2010, nous avons intégré le réseau d’entreprises installateurs de cuisines professionnelles, EuroChef, dont je suis le Président depuis 2016. Aujourd’hui 90 collaborateurs travaillent pour ERCO, sur trois départements. À La Rochelle, ERCO est plus connu sous le nom de Maison Salbreux que nous repris en 2017.

Quel est votre ancrage dans la ville de La Rochelle ?

Je soutiens le Stade Rochelais, à travers ses sections rugby et basket, mais aussi les Francofolies, pour qui j’installe des cuisines depuis quatre ans. Ce sont, pour moi, des symboles forts de la ville et il me semble indispensable de les soutenir.

Vous souteniez déjà la section rugby du Club, pourquoi soutenir également la section basket ?

J’ai fait ce choix pour plusieurs raisons. La première est qu’en reprenant la Maison Salbreux, il était évident de soutenir le basket rochelais ! La deuxième est que je compte, dans mes collaborateurs, l’ancien joueur et capitaine du Rupella, Diamory Sylla ! Je suis venu à la soirée de lancement de la saison au cours de laquelle les joueurs et joueuses ont été présentés. J’ai ressenti la même approche humaine et la même philosophie dans la façon de manager que je retrouve dans mon entreprise. Quand on forme une équipe, il faut aller dans le même sens !

À quelles valeurs du sport associerez-vous les valeurs de votre entreprise ?

Je ne fonctionne qu’avec la philosophie que sans les autres je ne suis pas grand-chose. Dans une équipe sportive comme dans une entreprise, il est important d’avoir un leader mais il est aussi obligatoire de créer des liens forts entre chaque joueur ou collaborateur pour avoir de bons résultats et faire plaisir aux gens. À l’image des sportifs, chez ERCO nous nous devons de faire plaisir aux clients. Il faut qu’on les satisfasse sur la partie technique et maintenance mais aussi sur la partie commerce en leur proposant ce qu’ils ont besoin.

Alouette